• Une journée à la plage !

    BADABOUM ! … SPLATCH !!
    « Raaaaah ! … Bougre de Lucette, qu’est ce que vous avez foutu ?
    « pfououou ! ch’ai du chable blein la bouge Gibette ! Pfff ! Pfff ! tfou !
    « Aïe aïe aïe ! Je suis coincée dans le pare-brise Lucette, venez m’aider bon sang ! Ousque vous êtes ?
    « Pffou ! Tuff ! Je suis, … tuff ! … passée à travers le pare-brise Ginette, je suis dans le sable jusqu’au cou !
    « Venez m’aider sacré bon dieu de nom de dieu !
    « Ah ne jurez pas ! Sinon je vous laisse en plan.
    « Vous allez venir oui ou non satané phasme ?
    « J’arrive Ginette, mais ne jurez plus ! … Dites donc ma pauvre Ginette, vous êtes drôlement emmanchée là ! Comment avez-vous fait votre compte ?
    « Si je le savais ! J’imagine que votre coup de frein était trop tardif bougre de satanée Lucette phasmatique !!! Vous êtes rentrée dans la dune, et je suis coincée dans le pare-brise que vous avez défoncé en passant à travers. … Je crois que j’ai des morceaux de verre dans les côtes.
    « C’est pas possible Ginette, y avait pas de pare-brise, juste l’entourage.
    « Y en a plus vous voulez dire !! Avec votre manie de faire des loopings. Aidez moi à sortir de là bon sang de bois ! J’ai les côtes en compote.
    « Pourtant, côté côtes, vous êtes bien rembourrée. Et du coup, je vois pas comment je pourrais faire Ginette. Dois-je pousser, ou tirer ?
    « Je sais pas moi ! Mais faites quelque chose !
    « Bon ! Je vais essayer de pousser, parce que le plus gros est passé.
    « Dites donc soyez polie ! D’accord je ressemble pas à un phasme, mais je ne suis pas grosse, tout juste un peu enveloppée. Alors poussez en silence et grouillez vous !
    « D’accord Ginette, mais je ne peux pas faire autrement que de vous mettre les mains, eueueuh, comment dirais-je ? De vous mettre les mains au panier.
    « Faites ce que vous voulez, mais taisez vous et sortez moi de là ! FISSA !
    « Bon j’arrive. … Rooooh hisse ! Oh hiiiisse ! RAHAN! … Ça vient Ginette. … RHAN !
    POUITTT ! … SPLATCH ! POUF !
    « Aaaaaargh !!! tufff ! tufff ! Ch’ai du chable blein la pouche tuff ! tufff !
    « Qu’est ce que je vous disais ? On est dans le sable Ginette. Finalement, on est arrivées à la plage. C’est pas si mal.
    « Pas mal pas mal ! Parlez pour vous !
    « Allons Ginette, faut voir le bon côté des choses, on est à la plage, y a plus qu’ à prendre le matériel, et à nous la grande bleue ! … Vous aviez mis votre maillot de bain ?
    « Ouaiais Lucette de malheur.J’ai même ma bouée.
    « Votre bouée ? … Vous avez besoin d’une bouée ?
    « Ben oui tiens ! Je vous rappelle que je ne sais pas nager !
    « Vous avez pas appris depuis 2 ans ?
    « NON LUCETTE !! J’ai pas eu le temps !
    « Mais vous êtes en retraite Ginette ! Comment … ?
    « J’ai pas eu le temps! Le temps…, la météo Lucette ! Il a fait trop froid ! Ça vous parle ?
    « Mais y a des piscines Ginette !
    « J’aime pas les piscines !
    « Ou alors, c’est le maître nageur qui vous fait peur. … A moins que, …
    « A moins que quoi satanée cuisses de mouche ?
    « A moins que votre maillot, …
    « Qu’est ce qu’il a mon maillot, hein ? Y vaut bien le vôtre de maillot ! C’est pas un maillot mouchoir de poche avec ficelle incorporée et coton hydrophile pour faire croire que vous êtes … avantageuse ! Non mais sans blague ! Mon maillot ! Y vaut bien d’autres maillots. Et en plus il est plus discret que votre torchon jaune et bleu fluo ! … Et toc !
    « C’est un string mon maillot Ginette, c’est tendance.
    « Tendance ? Tu parles ! J’ai vu sur internet que la mode des maillots, c’était plutôt les tankinis ! … Et toc !
    « Les tankinis ? C’est quoi ça ?
    « Aaaaaah madame le phasme ! On ne sait pas ce qu’est un tankini ? Et bien, c’est un maillot qui, … eueueuh, … recouvre bien les corps plantureux comme le mien, et qui sont,  ainsi, mis en valeur. Ce qui n’est pas le cas pour votre maigritude pauvre Lucette !
    « Oui. Bon ! … En tout cas, moi, je sais nager, et retoc !
    « Et ben c’est pas comme ça que vous attirerez les maîtres nageurs-sauveteurs de Malibu !!! Et
    re-re-toc ! … Bon, allez on y va !
    « Dites donc Ginette, y a du vent, y va pas faire chaud.
    « Bah bah bah ! C’est pas pour un petit zéphyr qu’on va se laisser impressionner. Il fait beau, on plante le parasol, on gonfle la bouée et hop, dans l’eau ! Ici on sera bien.
    « Brrrrr ! Quand même, ça souffle !
    « Dites Lucette, le vent vient du sud, vous allez quand même pas attraper une pneumonie. Allez au boulot, donnez moi un coup de main !
    « Qu’est ce que je fait ?
    « Posez les serviettes pendant que je gonfle ma bouée. Et puis restez pas plantée là, mettez vous en maillot.
    « Eueueuh, oui oui. Brrrrr !
    « Aaaah  Pfouou  … Aaaah ! ! …  Pfouou  … Aaaah ! Pfouou  … Aaaah ! !
    Pfouou  … Aaah ! !
    « Qu’est ce que c’est que ça Ginette ?
    « C’est ma bouée tiens cette idée ! Je la gonfle.
    « Une bouée ça ? Eueueuh, on dirait un pneu de tracteur Ginette !
    « C’est ! Lucette. J’avais pas trouvé de bouée à ma taille au marché, alors je suis allée chez Maillochon.
    « Le réparateur de machines agricoles ?
    « Ben ouais tiens ! Vous en connaissez un autre ? Aaaah  Pfouou  … aaaah ! ! …  Pfouou  … Aaaah ! Pfouou  … Aaaah !  Pfouou  … Aaaah ! Pfouou  … Aaaah ! 
    « Vous allez vous époumoner Ginette.
    « Pensez vous ! Je suis costaude moi ! C’est pas comme certaine, pfuitt ! Alors vous êtes pas encore en maillot ?
    « Si si je m’y mets Ginette.
    « Hein ? Ho ho ho ho !! C’est ça votre maillot? C’est minuscule !! … Remarquez, vous avez rien à mettre dedans aussi !
    « Vous le trouvez trop juste ?
    « Oh non, pas trop juste, plutôt un peu grand pour vous, mais il vous va à peu près comme mon mouchoir à une mouche.
    « Et ben vous vous êtes pas vue vous, avec votre barboteuse Ginette !! … Aaaaaah ! !!
    « Allons bon qu’est ce … ??
    « GINETTE ! AU SECOURS !!!
    « Merde ! Le vent l’emporte le phasme ! J’ARRIVE LUCETTE, TENEZ BON !!
    « A QUOI ?
    « AGRIPPEZ VOUS AU SABLE LUCETTE ? J’ACCOURS ! PFF ! PFF ! PFF ! (Elle m’aura tout fait faire celle là !) … Ça  y est Lucette, je vous tiens par une patte ! Ouf !
    « Tenez bon Ginette, me lâchez pas !
    « Ça  va Lucette ! Braillez pas comme ça, la bourrasque a cessé !
    « Oui, et bien moi,je me baigne pas aujourd’hui ! Na !
    « C’est dommage, on aurait pu faire du cerf-volant !
    « Avec quoi ? On n’en a pas de cerf-volant !
    « Si ! Vous ! Et ç’aurait été la première fois qu’on aurait vu un phasme voler ! Ho ho ho !
    « Roooooooh ! … Ou alors on aurait utilisé votre cerveau…  lent Ginette !!! ET TOC !
    «Et toc et toc et toc, bon, allez y en a marre,  on reviendra demain !

    « Et un p'tit coup pour la route !Au bain ! »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Juin 2016 à 16:14

    Tu nous l'a jamais dit, mais moi je connais le nom de famille des deux mémères... c'est Lucette et Ginette Bidochon.

    Et attention à ne jamais se trouver sur leur chemin en vacances ! (pas facile d'ailleurs, parce que la famille Bidochon est immense et on les trouve partout !)

    lol !

    Bonne journée

    2
    Samedi 11 Juin 2016 à 16:47

    je suis certain que personne ne l'est a remarqué sur la plage....Mdrrrrr

    Bon dimanche l'Emil.

    3
    bébéturbulent
    Samedi 11 Juin 2016 à 16:50

    pour celles qui ont une maigritude ségolènienne, un seul remède, un magnum de porto à chaque pied.

    4
    Samedi 11 Juin 2016 à 21:07

    je vois d'ici le tableau du cerf-volant ! mdr elles en ont de l'imagination ces 2 là !he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :