• Pour passer le temps !

     

    Pour passer le temps, un «petit» problème et sa solution. Et comme dit l’autre : « Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions ! ». … Alors voilà :

     

    Postulat :

     

    Un type se trouve dans le désert saharien, poursuivi par une panthère. …

     

    (« Ooooooh l’autre !! Il n’y a pas de panthère au Sahara !!!! »)

     

    Est-ce que je t’en pose moi des questions ? … Donc, un type, dans le désert saharien, est poursuivi par une panthère. Il ne possède qu’un fusil, et seulement 2 cartouches. … Vous voyez le topo ?

     

    Alors voilà le problème que je vous pose :

     

    Comment pourra-t-il se sortir de ce guêpier, fumer une pipe et repartir en automobile ?

     

    Ah ! … Pas simple, … Vous donnez votre langue au chat ? … Hein ? hein ? Non ? …

     

     

    Si si ! Vous donnez votre langue au chat.

     

     

    Alors voilà :

     

    Tout d’abord, il vise la panthère, tire et la loupe ! (Pas de bol !). Mais il récupère la loupe !

     

    Puis avec la deuxième cartouche, il tire à nouveau et abat la panthère. (Coup de pot ! Ouf !)

     

    Alors il saisit la panthère morte par la queue, et la fait tourner au dessus de sa tête. Il décrit donc, dans l’air, un cercle de rayon la panthère. Et donc de circonférence : 2pipanthère. … Vous suivez ? (Excusez moi, je ne sais pas écrire le nombre pi : soit  3,14). Mais le cercle décrit dans l’air a vraiment, pour circonférence : 2 pi panthère. Et donc notre héros prend une des pipes en terre !!!

     

    Puis avec le sable, il fait 2 tas, un grand et un petit. Il a donc un tas haut et un tas bas. Il prend le tabac et bourre sa pipe en terre.

     

    Enfin, il l’allume avec l’aide du soleil, et de la loupe récupérée plus tôt. … Malin le gars.

     

    Et voilà résolue la première partie du problème. Ne reste plus qu’à repartir en automobile. Simple !

     

    Là, je vous demande la plus grande attention pour comprendre ce qui va suivre.

     

    Sur le sable, notre héros, dessine desi. Oui oui, des lettres I, plusieurs. Puis saisissant la tête de la panthère par les deux oreilles, il frotte le nez sur les i dessinés sur le sol. Ainsi, il obtient :

     

    un nez, que les i astiquent ! … Si si un nez que les i astiquent ! (. Essayez vous verrez !  Il lui suffit dès lors de lui prendre ses vêtements à l’ecclésiastique, et comme les habits, ça sert d’auto, il peut rentrer ! Et hop ! En voiture Simone !

     

     

     

    Oui je sais … !!!

     

    « Aigues-mortes !Il pleut sur Potinville ! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Juin 2016 à 11:18

    C'est le genre d'histoire sans queue ni tête que j'adore ! Dommage, je les retiens pas...

    Bonne journée

    2
    Lundi 27 Juin 2016 à 11:26

    Emil avec cette chaleur difficile de te suivre....mais enfin j'ai entendu ecclésiastique et pipe mais je n'ai pas tout compris...

    Bonne semaine....

     

     

    3
    bébéturbulent
    Lundi 27 Juin 2016 à 14:25

    à priori, il n'y a pas que de l'eau à consommer à Aigues-Mortes.

    4
    Lundi 27 Juin 2016 à 18:01

    extra !!! happy bien trouvé !

    5
    Lundi 27 Juin 2016 à 18:10

    Il me semble que l'expression de mes petites-filles serait : t'as fumé la moquette? 

    Mais j'en suis pas très sûre!

    bises, Emil

    Gigi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Jeudi 30 Juin 2016 à 14:28

    Tu es sûr que tu n'es pas allé faire un petit tour du côté du hachis , Emil  MDR .....  

    Bonne journée, merci pour le fou rire 

    Bisous Christiane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :