• Les sardines au Monoï !

     

    Je vais raconter une anecdote qui nous est arrivée à Tsi-tsi, mon épouse bien aimée, et à moi il y a quelques années lors d’un de nos premiers séjours du coté de Sète.

     

          Ce jour là, (il faisait déjà très chaud), nous étions allés au Grau d’Agde. Non pas au cap d’Agde, mais au Grau d’Agde. Au Grau d’Agde, il n’y a pas plus d’ « apoilistes » que de nudistes ou de naturistes. Le Grau d’Agde est situé à l’embouchure de l’hérault sur la rive gauche. C’est un endroit charmant avec des boutiques, des bistros et des glaces à l’italienne ! Il y a aussi « Mimi » le passeur qui, pour 1 euro, vous fait passer de l’autre coté du fleuve, et dans les 2 sens. Et puis il y a des terrasses de restaurants accrochées au quai au dessus des eaux vertes de l’Hérault. C’est là que l’on trouve le restau : « chez Poum-Poum ». En anglais : « Poum-poum’s » … ! Là, en haut des trois marches qui mènent à la terrasse, se trouve une ardoise d’écolier avec une craie, et en dessous le conseil suivant : « Pour réserver, inscrivez vous ici ». (nom, nombre de personnes et heure d’arrivée). Avec un menu à 15 euros, j’aime autant vous dire que Tsi-tsi et moi nous nous sommes inscrits illico. !! (Il y avait déjà 3 ou 4 noms écrits et il était 10h30 !). Le service ne commençant qu’à midi, nous avons déambulé dans les boutiques, fait quelques achats, et puis nous sommes revenus nous installer au « Poum-Poum’s ». La terrasse est spartiate, ajourée au dessus de l’eau avec les canards qui réclament pitance, tables rudimentaires et bancs de bois. Mais petit vent frais qui nous fait supporter la chaleur.

     

         Evidemment, je commence par l’apéro, un pastis, normal !. (Tsi-tsi, mon épouse bien aimée, ne prend pas l’apéritif, elle conduit). Puis vient la commande pour le déjeuner. Bulots ailloli pour Tsi-tsi, et moules marinières pour moi. Puis moules farcies à la sétoise pour Tsi-tsi, et sardines grillées avec patate à l’ailloli pour moi. En dessert , glaces. Et une demi bouteille de Picpoul, petit vin blanc de l’Hérault. Et pour finir un café.

     

         Et bien, copieux les bulots, Titi avait de l’ailloli sur le nez. Quant aux moules marinières, une belle marmite et des moules mahousses-costauds !.  Mais c’est rien à coté des moules farcies de Titi. « Enaurmes » ! qu’elles étaient, ça débordait  de farce. (Tsi-tsi en salive encore en y repensant). Et puis j’ai eu mon assiette de sardines. J’en ai compté 17 !! Balaises !. Et une grosse patate coupée en deux avec une soucoupe d’ailloli !. (Et je ne vous dis pas le beurre ). Au bout de 2 minutes, j’en avais plein les mains, la barbe et la moustache. (J’ai utilisé toutes les serviettes en papier). Et bien, avec le picpoul, ça passe bien. Après la glace et le café, nous étions repus.… !! Tout ça pour 40 euros. !

     

          Après un tel repas, nous avons décidé d’aller digérer sur la plage. Seulement la plage du Grau d’Agde était bondée, car elle est petite. Nous avons décidé de pousser jusqu’à la plage entre Sète et Marseillan, 7 kms de long, et donc pratiquement déserte en juin. Le problème ce fut de remonter en voiture … Elle était en plein soleil, et, cette année là, c’était l’Ibiza sans clim… (On a changé depuis). On a eu du mal à s’asseoir, on a mis les serviettes de bain sur les sièges, et puis on a réussi à partir. Fenêtres ouvertes, ventilation à fond, au bout d’un quart d’heure, on était presque confortable. C’est même devenu génial lorsque nous avons longé la mer : le vent !. Conduits de main de maîtresse par madame Tsi-tsi, nous avons déniché l’endroit désert sur la plage pour s’installer en toute quiétude. Installation du parasol et des serviettes. Puis rafraîchissement dans l’eau, (mais avec prudence !) . Lorsque nous avons retrouvé nos esprits, nous avons commencé le boulot : digérer !!

     

          L’œil mi-clos, légèrement somnolents, nous avons à peine prêté attention aux baigneurs qui se sont installés près de nous ! Je commençais à ronfler gentiment, Tsi-tsi (mon épouse bien aimée), observait les bateaux au loin, la digestion, bien qu’un peu difficile, se passait, disons, correctement lorsque … l’une de mes narines se mit à frémir. Je rêve. Non ce n’est pas possible … je rêve. Je rêvais encore du régal de mes sardines, mais là, le rêve a tendance à devenir cauchemard. Les sardines grillées se mangent accompagnées, généralement, de beurre et d’ailloli, mais que se passe-t-il ? dans mon rêve,on dirait que ce sont des sardines au … MONOÏÏÏÏ !!!.

     

          Je me réveille tout à fait, et je demande à Titi : « Tu sens cette odeur ? ». 

     

    -« Oui » me répond-elle. « C’est du monoï ».

     

    -« Et d’où ça vient ? » demandè-je.

     

    -« C’est le couple, là. Ils viennent de s’enduire de crème au monoï avant d’aller jouer à la balle ».

     

    -« Et bien, dis donc, ils n’ont pas lésiné sur la dose ! » dis je. « Il y a du monde ? pour qu’ils soient si près de nous ?»

     

    -« Non, il n’y a qu’eux et nous », me répond Tsi-tsi. « Les autres personnes sont à, au moins, 200 mètres de là. »

     

          C’est incroyable. Pourquoi les gens s’agglutinent-ils quand ils vont à la plage ? Ce jour là, je me suis demandé pourquoi ils ne nous avaient pas, nous aussi, enduits de monoï. En tout cas, eux, ils étaient tombés dedans, et je peux vous dire que les sardines au monoï, ça n’est pas fameux. Il a fallu que l’on parte, car le monoï ne fait pas plus bon ménage avec les sardines qu’avec les moules farcies. Nous avons donc plié bagages avant que ça ne dégénère : les sardines et les moules ça n’est pas meilleur réchauffées. Quant au « gentil couple au monoï », il doit encore se demander pourquoi il n’y avait plus personne quand ils sont revenus de jouer à la baballe.

     

         Nous avons gardé nos moules et nos sardines, mais maintenant, j’ai horreur du monoï.

     

                                                                           Emil Antic…

     

     

     

    Moralité à la con.

     

          Il vaut mieux s’enduire d’ailloli plutôt que de manger du monoï !!

     

    « Constat ... amiable ??Même au Danemark ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juillet 2016 à 22:04

    Mdrrrrr.Tu nous dit pas s'ils avaient mis aussi une fleur de Tiaré sans les cheveux.....

    Bonne soirée.

    2
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 07:11

    Une immense plage, vous deux et ils viennent se coller contre vous, empestent une "odeur naturelle" et contrarient votre digestion, c'est qui, ces pauvres gens qui ne peuvent rester seuls, des gens de type mouton, faut fuir, mon Emil, ou alors s'exposer à un empoisonnement par l'air!

    Bises

    Gigi

    3
    bébéturbulent
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 11:43

    dans les magasins ça arrive souvent quand t'es à la caisse, une personne devant toi et qui

    comme par hasard dans cet espace clos, s'est parfumée avec un arrosoir !

    4
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 17:50

    mdr.  c'est pas une histoire qui est arrivé à gigi et lulu mais c'est tout comme!smile je n'aime pas l'odeur du monoï non plus, pas plus que les autres  crêmes anti soleil. déjà que les sardines c'est assez lourd à digérer et votre repas très copieux.......gourmands  !money

    5
    annitasseur
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 21:14

    la prochaine fois, fais suivre ta bombe au parfum ''vidangefossesptique''

    mais plante ton parasol contre le vent !

    6
    Dimanche 17 Juillet 2016 à 08:22

    Comme je vous comprends ! Y a des gens comme ça, qui ont besoin de coller et de faire respirer leur effluves... quand ils ne te font pas écouter leur musique en prime ! Mais comme tu le précises dans le titre de ton blog, la connerie humaine n'a pas de limite ! On en a encore eu un aperçu lamentable et horrifiant ces jours-ci...

    Bon dimanche les z'amis

    7
    Lundi 18 Juillet 2016 à 16:07

    La connerie humaine n'a pas de limite mais avec toi, cela devient à MDR !!!! et pourquoi pas "brise d'anus de chez Lanvin " ...Bisous, bisous de Christiane

    8
    Mardi 19 Juillet 2016 à 14:32

    Je passe te saluer.J'espère que Tsi Tsi et toi même êtes en bonne forme et que vous profitez des belles journées de l'été.

    Bonne soirée.

    9
    Samedi 23 Juillet 2016 à 11:02

    bisous a vous deux les amies

    profite du beau temps ami je pars a la marée avec le frangin bisous

    10
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 15:57

    Un petit coucou en passant en ce dimanche pluvieux.J'espère que tout va bien pour tous les deux.

    Bonne fin de soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :