• Cons's Story : Chapitre 57 !

     

     

     

    CHAPITRE 57.

     

     

     

          Les accords de Münich, règlent donc le problème des Sudètes. Les puissances européennes, la France et l’Angleterre garantissent les frontières de la Tchécoslovaquie, c'est-à-dire la Bohème, la Moravie et la Slovaquie. Daladier et Chamberlain qui étaient revenus de Münich, la queue entre les jambes, réalisent la menace nazie et commencent à préparer leurs armées, puisqu’ils se rendent, enfin  compte que la guerre est inévitable. La grosse connerie est en marche…. Mais je réalise, moi, que j’ai oublié de vous parler d’un personnage important de cette époque : le ‘petit père des peuples’, vous avez deviné, il s’agit de Staline. (Celui là, je ne l’appelle pas par son prénom : Joseph, nous ne sommes pas, mais alors pas du tout, intimes !! Ah non ! C’est exactement comme Adolf ! Baaaaa ! Brrrrrrrrr ! …  J’ai une trouille bleue, rien qu’en en parlant de ces deux là !!).

     

          Donc, dans la « joyeuseté dictatoriale » qui sévit dans les années 24 à 36,  et qui, outre Benito en Italie, Adolf en Allemagne et Franco en Espagne, nous ajouterons le père Dougachvili, surnommé Staline. Un joli gars qui succéda à Lénine à la tête de l’URSS. (Union des Républiques Socialistes Soviétiques pour expliquer aux plus jeunes. Si vous êtes très jeunes, et que vous regardiez des archives sportives, les signes : CCCP qui sont inscrits sur les maillots des sportifs soviétiques signifient : URSS en alphabet cyrillique. Le cyrillique étant l’écriture slave… ! …Un tel puits de science, ça vous la coupe hein ? Avouez !). Mais je m’égare, revenons à la connerie mondiale. … eueueuh ! Plutôt, à la guerre mondiale. Et ben oui, je suis en train de vous raconter comment la seconde guerre mondiale a commencé, alors soyez plus attentif !! … (Ben « v’là aut’ chose » ! Je me prends pour un prof maintenant !) Reprenons nous.

     

          Donc, en 1927, Staline devient le chef, le patron de l’URSS, et pas qu’un peu, il empoigne le pays à bras le corps, et il te transforme cet état paysan en un état industriel, et ça en se foutant éperdument de la manière. Y a eu du grabuge parmi les gens qui n’étaient pas d’accord,. … C’est peu de le dire, mais c’était dans les « mœurs » de l’époque. Bref, un joli gars, comme je vous l’avais dit.

     

          Revenons, à présent, aux évènements. Après les accords de Münich, « Tonton » Adolf, pensait à agrandir encore « un peu » le Reich. Son armée commençait à devenir très ‘opérationnelle’, et en mars 1939, il envahit la Bohème et la Moravie, tandis que la Slovaquie devient une république sous protection des nazis. (Appelons les choses par leur nom : les nazis ! Brrrrrrr !). …En représailles, la France et l’Angleterre … mobilisent. … Et c’est tout !       Du coup, dans la tête de l’« homme à la petite moustache  et à la mèche », revient la pensée du couloir de Dantzig. … Hein ? Vous savez bien ? Le couloir de Dantzig ! Ce petit bout de Pologne qui séparait, à la suite du traité de Versailles, (1919, rappelez vous, la fin de la guerre de 14, un bout de la Pologne séparait l’Allemagne de la Prusse orientale), ce bout de Pologne contenait la ville de Dantzig. (Gdansk, en polonais. Ça vous parle ça ?).

     

          Donc, l’obsession du petit moustachu, c’était de relier la Prusse orientale à la « Grosse Deutschland », autrement dit le 3ième Reich. Mais pour ce faire, il faut piquer un bout de Pologne, et dans son idée, le plus simple, c’est d’envahir et d’annexer la Pologne toute entière !!! Mais voilà, il faut faire gaffe aux autres. Pour lui, les puissances de l’ouest se dégonfleront, mais qu’en serait-il de l’URSS ?  … Aussi, eut-il l’idée de faire un pacte avec le diable, pas un pacte d’amitié, faut pas déconner non plus, mais tout simplement un pacte de non agression. C’est ainsi que le 23 Août 1939, les ministres des affaires étrangères du Reich, Joachim von Ribbentropp et de l’URSS, Vinceslas Molotov, (Ce dernier est plus connu pour un certain cocktail …), fut signé. Non agression ? Oui, sans doute pour le cas où Adolf attaquerait à l’ouest, mais en secret, ce pacte contenait un accord de partage de la Pologne, entre les deux signataires. … Et voilà, le tour est joué, il n’y a plus qu’à … !

     

          …Et le 1er septembre 1939, la Wehrmacht entre en Pologne. (L’armée rouge entrera, elle, le 23 septembre, quand les chandelles seront soufflées). Le 3 septembre, à quelques heures d’intervalle, l’Angleterre, d’abord, puis la France, déclareront la guerre à l’Allemagne. …

     

          Voilà, ça y est, c’est partit, la grande connerie du vingtième siècle est commencée… !! L’envahissement de la Pologne va être réglé en peu de temps, on a appelé cela la « blitzkrieg », la guerre éclair. Une technique mise au point par les stratèges allemands, simple et efficace. Un bombardement par les Stukas, (bombardiers en piqué muni d’une sirène pour faire peur aux soldats adverses), suivi d’une ‘Panzerdivision’, (dividion blindée), et enfin vient l’infanterie. Tout cela avance rapidement !! Je crois que l’affaire fut réglée en 15 jours !.

     

          Pendant ce temps là, la France et l’Angleterre mobilisaient … leurs forces ! (Elles en auront besoin).

     

    Une anecdote à propos de la mobilisation en France : les allemands avaient construit en face de la frontière française, et pour faire face à la ligne Maginot, une ligne de défense appelée : la Ligne Siegfried. Lorsque les soldats français partirent pour le front, ils chantaient : « Nous iront faire sécher notre linge sur la ligne Siegfried !! Tra la la la lalère ! ». …

     

    … … Oui, c’est vrai, ils le firent, … mais 5 ans plus tard.

     

          Pendant ce temps là, … là-bas, à l’autre bout de la planète, loin loin de chez nous, en extrême-orient, le japon avait des ambitions comparables aux nazis. Estimant que dans leur coin, les japonais étaient la race supérieure, (le type petit brun aux yeux bridés noirs … !), ils décidèrent, eux aussi, d’agrandir leur pays. C’est ainsi que depuis 1937, ils avaient attaqué la Mandchourie et la Chine. (ça, c’est de l’espace, c’est pas comme sur les îles nipponnes !).Ils avaient la même idée qu’Hitler, (Brrrrrrr !) : l’espace vital. Et, comme on dit : « Qui se ressemble, s’assemble … », nous verrons que l’adage se réalisera en 1940.

     

          Mais je vous laisse là, à méditer sur la Connerie humaine. (Et ça, c’est pas le pire ! …).

     

     

     

    A suivre …

     

    « Cons's Story : Chapitre 56 !Cons's Story : Chapitre 58 ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Mai 2016 à 10:37

    Oui, j'étais encore innocente à ce moment-là!  7 ans! Qu'est-ce qu'on peut comprendre à cet âge!! Mais tout va vite! et viendra le moment où les pleurs vont couler!

    mais que j'ai horreur de ces moments!

    Bises mon Emil!

    2
    bébéturbulent
    Mercredi 18 Mai 2016 à 11:10

    benito, franco, adolfo, dougachvilo avec ses orgues, ahhh un joli quatuor !

    mais méfiance, il y a d'autres pays qui veulent prendre la relève, je peux citer des noms.

    3
    Mercredi 18 Mai 2016 à 13:19

    Nous sommes en train d'être dévorés mad Un autre genre mais aussi efficace madmad

    L'histoire se répète à l'infini grâce à la connerie humaine, je te rejoins à 100% Emil, merci pour ton partage tristement d'actualité ....

    Amicalement Christiane

    4
    Mercredi 18 Mai 2016 à 13:43

    L'évocation de Staline me donne de l'urticaire et pourtant il existe encore de hommes qui ne jurent que par lui !

    Bonne soirée l'Emil.

    5
    Mercredi 18 Mai 2016 à 14:37

    Staline a encore des adeptes, mais Hitler aussi..........connerie humaine comme tu dis si bien !

    6
    Mercredi 18 Mai 2016 à 16:35

    Contée de cette manière, l'Histoire m'aurait plu encore plus, car j'aimais bien l'histoire et la géographie à l'école. Mais mon prof. était un fanatique d'Hitler, il déformait donc l'Histoire d'après l'idéologie nazi... Heureusement mon papa mettait les points sur les "i" en corrigeant cette propagande.  Depuis mon enfance j'avais donc une sainte horreur de tout qui s'approchait du fascisme...  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :