• Cons's Story : Chapitre 45 !

     

    CHAPITRE  45.

     

     

     

          On va attaquer l’histoire de Napoléon 3, dit Napoléon le petit. Il est né en 1808, il est le fils de Louis Bonaparte, frère de napoléon 1er, dit Napo, et de Hortense de Beauharnais, la fille de Joséphine, dite Phiphine, et Reine de Hollande, (pas Phiphine, Hortense) parce que Louis son époux était roi de Hollande par la grâce de Napoléon, son grand frère. Me suis-je bien fait comprendre ?

     

          Donc, aux morts : d’une part de l’Aiglon, (le duc de Reistadt et, accessoirement, fils de Napo 1er), et : d’autre part de son frère aîné, (dont j’ai oublié le nom), Louis Napo se considère comme l’héritier de l’empire de son « tonton » Napo. Du coup, il se met à ourdir, et en 1836, il tente le coup d’état à Strasbourg. Ça foire ! (Ben oui, c’est pas le tonton, hein !). Du coup, il est arrêté et mis en prison. Maman Hortense intervient auprès du roi des Français, encore en place à l’époque, pour que le fiston soit libéré et « bouté » hors de France. Louis Philippe, dit Phiphi, accepte et Loulou Napo est mis sur un bateau en partance pour les « States. » Ça ne lui  a pas plu, pourtant un voyage payé pour les « States », j’en connais beaucoup qui auraient accepté avec joie. Du coup, Loulou Napo n’y est pas resté longtemps. Il est bientôt de retour et là il ne songe qu’à recommencer un coup d’état. Ça lui réussit tellement bien qu’il est condamné à la prison, à perpétuité. En 1845, il s’évade. (Il était intenable !). Il rejoint l’Angleterre. Cependant, toutes ses frasques ont remémoré aux gens les « joies » de l’empire, d’autant que le cabinet Thiers a fait rapatrier les cendres de Napoléon 1er. Et ce prince intenable se fait finalement une pub d’enfer !! Du coup, lorsque la révolution de 1848 éclate, il revient en France, et à l’avènement de la 2ième république, il est élu,  dans 4 départements.!. Enfin ça y est, il siège à l’assemblée constituante. (Et oui, en ce temps là, les condamnés siègeaient déjà !).

     

          Et puis on procède à l’élection du président de la république, et Loulou Napo est, bien entendu, candidat. (Je crois que son adversaire s’appelait Cavaignac). Pour la première fois, le président est élu au suffrage universel masculin, et, sans doute à cause du manque d’instruction des paysans et d’un concours de circonstances favorables, (beaucoup de gens ont cru voter pour Napoléon 1er. … pourtant, on ne peut pas confondre. Sans doute parce qu’il n’y avait pas la télé). Du coup, Loulou Napo est élu avec presque 75% des voix ! Le voilà devenu : « Prince-Président ». (Et hop, un titre de plus !). Il s’installe le soir même à l’Elysée. (Lui non plus, il ne bricolait pas !)

     

          Mais les pouvoirs du président sont minimes, vraiment trop minimes pour un Bonaparte et puis le mandat de président est trop court, ça ne peut pas durer ! Loulou Napo va se fâcher. Ah mais !

     

          Il va entrer en conflit avec l’assemblée constituante qui va réduire le suffrage universel en limitant le droit de vote uniquement aux hommes qui résident depuis 3 ans au même endroit. (Et oui mesdames, toujours rien pour vous ! C’est une honte !!!.) … Bref, il cherche un prétexte pour faire son troisième coup d’état le 2 décembre 1851, et celui là sera le bon! Le 2 décembre 1851, un décret dissout l’assemblée nationale et  rétablit le suffrage universel, (mais toujours rien pour les femmes !),  et cela lui vaudra de passer pour un héros. Du coup lorsqu’il demande, par plébiscite, au peuple de l’approuver, ce sera un triomphe. Il fait allonger le mandat de président à 10 ans, Et voilà !  Le petit Louis Napoléon est en route pour le second empire. En novembre, un décret rétablit l’empire, et le 2 décembre 1852, jour anniversaire du sacre de son tonton et de la victoire d’Austerlitz, il devient Napoléon 3, empereur des Français. (Et même des Arabes, comme il le déclarera plus tard, à Alger dans un discours).

     

          Les 29 et 30 janvier 1853, (il lui a fallu 2 jours …) il épouse Eugénie de Montijo, et de fait celle-ci deviendra l’impératrice Eugénie. (Etonnant ! Non ?) Elle lui donnera un fiston répondant au doux prénom d’Eugène ! (C’est pas une belle famille ça ? Napoléon, Eugénie, et Eugène.)(Où y a Eugène, y a pas de plaisir !!)

     

          Le second empire durera 18 ans, jusqu’en 1870. Pendant ce temps là, il se passe quoi ? (Pas Charles ! Charles Pasqua, c’est autre chose !! Hein ? je l’ai déjà faite celle là ?? …Et bien, je recommence ! Na !). Donc, que se passa-t-il ?

     

          Coté extérieur :

     

       La guerre de Crimée. Qu’est ce que l’on est allé foutre là-bas ? J’en sais foutre rien ! Mais il me semble que c’est pendant cette guerre qu’il y a eu l’épisode fameux de la tour de Malakof. (Si je me gourre, vous me reprendrez). Le Général Mac-Mahon, qui se rendra célèbre plus tard par ses « bons mots », attaquait le fort de Malakoff, probablement situé en Crimée, et il se trouvait avec ses troupes sous une tour du fort qui menaçait de s’écrouler. Les assiégés, sympas, crièrent : « Retirez vous ! La tour va s’écrouler ». Ils le crièrent dans leur langue, je suppose, mais Mac-mahon, qui connaissait leur langage, répondit fort à-propos : « J’y suis ! J’y reste ! » (ça a de la gueule, non ?) Il faut croire que la tour ne menaçait pas, puisque le général Mac-truc … deviendra président de la république française. (La troisième celle là).

     

       L’expédition du Mexique. Là encore, qu’est ce qu’on est allé foutre là-bas ? Mystère. Je me demande si on n’est pas allé au Mexique pour emmerder les Autrichiens, …Mais pas sûr. En tout cas ce fut un fiasco, l’empereur du Mexique qui avait été installé là, fut foutu à la porte. Et puis c’est à Cameron (au Mexique), que la légion étrangère a eu son heure de gloire. Les légionnaires résistèrent jusqu’au dernier. Tous périrent, selon le principe que, comme à Waterloo, la « Garde meurt, mais ne se rend pas !! ». Merde alors ! (1)

     

       LUnité Italienne. La France participe à l’unité italienne au détriment de l’Autriche, ce qui permettra de recevoir la Savoie et le comté de Nice. (Bonne affaire pour nos vacances d’hiver et d’été : le ski et la côte d’Azur !!).

     

          Coté intérieur :

     

       Sous l’empire, la France réalisera des progrès économiques. Création d’un système bancaire, développement des chemins de fer et révolution industrielle. (Mais ça, ça sera-t-y un vrai progrès ? … !)

     

    Et Paris ? Hein, Paris ? A l’époque, Paris était une des villes les plus sales d’Europe, et cela salissait les godasses d’Eugénie. Alors, Monsieur 3, …euh, l’empereur Napoléon 3 chargea le baron Haussman de faire le ménage. Et alors là, ça n’a pas bricolé ! Le baron tailla, coupa, trancha et ouvrit des boulevards, des avenues et fit installer le tout-à-l’égout. En plus, il fit construire des édifices tels que l’opéra Garnier, que l’empereur ne verra pas fini, ni ni, n i, nini, pas fini !! Il ajouta à tout ça des espaces verts : Le Parc Montsouris, les Buttes Chaumont … etc. etc…. Et Paris devint Paris !! Il en fit une des plus belles capitales du monde. Pari réussi ! (Elle est bonne celle là !). A noter toutefois, que la plupart des rues napoléon 3, furent rebaptisées, plus tard, « rues de la République » !! Et ce, partout en France !

     

          Et pourquoi ? Hein ? Je vous le demande en mille, Emil ! A cause de sa déchéance après la défaite de 1871. Mais cela, nous l’allons voir la prochaine fois. (Suspens !)

     

     

     

    1. Si vous voulez des renseignements sur l’histoire de l’occupation du Mexique par les Français, je vous conseille le film : Sierra Torride avec Clint Eastwood et Shirley Mc Laine.

      A suivre …

       

     

    « Cons's Story : Chapitre 44 !Cons's Story : Chapitre 46 ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2016 à 08:31

    Episode intéressant où on constate encore une fois que les gens avides de pouvoir et de gloire savent rentrer par la fenêtre quand on les met à la porte...

    2
    bébéturlent
    Mercredi 4 Mai 2016 à 08:42

    Eugénie de Montijo, on dirait un cocktail apéritif !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 4 Mai 2016 à 09:57

    Je dois dire que Napoléon III et Eugénie ont réalisé beaucoup de choses pour la Corse et pour Ajaccio en particulier, bien plus que Napoléon qui lui n'a quasiment rien fait !.

    Bonne journée.

    4
    Mercredi 4 Mai 2016 à 13:06

    Ah, Napoléon III et Eugénie! Quel couple!  J'ai rêvé sur leur fameux portrait avec les dames d'honneur, j'étais jeune et je les trouvais merveilleux!

    Le côté politique m'avait laissé froide! j'étais jeune!!

    Bises mon Emil

    Gigi

    5
    Mercredi 4 Mai 2016 à 17:39

    je suis troublée par tous ces Napoléon, je crois que j'ai perdu le fil  !happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :