• Cons's Story : Chapitre 27 !

     

    Chapitre 27.

     

     

     

                Bon, après ce divertissement, reprenons notre itinéraire à travers le temps.

     

          J’avais laissé ce pauvre Louis 13 sans héritier, et pour cela, il avait eu des démêlés avec ses frangins. Mais à force d’essayer, finalement Anne réussit à être, non seulement enceinte, mais en plus elle alla au bout du terme, et en 1638, naquit Louis, Dieudonné Capet, dit P’tit Louis, le futur Louis 14, excusez du peu !!! On a dit que la conception de cet enfant ‘miracle’, (C’est pour cela qu’on l’avait affublé du prénom de : Dieudonné !), avait été due à un orage qui avait contraint Louis 13 à rester avec la reine, au lieu de partir à la chasse. Il en aurait profité pour honorer la reine Anne. Du coup, la partie de chasse aurait été remplacée par une partie de jambes en l’air. Quoiqu’il en soit, Loulou et Nana devinrent parents d’un beau bébé, et  la mission qui paraissait impossible devint une  Mission accomplie. (Et cela ni grâce à Jim Phelps, … ni à Tom Cruise, la scientologie n’y était pour rien !).

     

          Malheureusement, le mauvais sort veillait et s’acharna sur la famille royale, puisque en moins d’un an Louis 13, dit ‘le Juste’, perdit son premier ministre et la vie. (Alors ça,  c’est un beau zeugma ! … n’est-il pas ?).

     

          Finalement, ce pauvre Louis 13 n’eut pas une belle mort. Il était atteint de la maladie de Krohn, une maladie des boyaux, et son médecin qui lui avait prescrit moult clystères et moult saignées, le tua plus sûrement que son affection. (En ce temps là, la médecine ne progressait que très lentement). … Il s’éteignit un jour de 1643.  (Etait-ce un lundi, un mardi ? Nul ne sait !).

     

          Retentit alors la phrase rituelle : « Le roi est mort, vive le roi ! ». (La tradition perdure).       Mais voilà, à ce moment là, Pt’itLouis qui deviendra ‘le Grand’, (comme le célèbre lycée parisien, quelle coïncidence), n’était justement pas grand. Il n’avait que 5 ans, et il fallut donc avoir recours, une fois de plus à la régence. Richelieu, pour retors qu’il fût, n’en était pas moins un homme d’état de premier plan. Aussi s’était-il préparé un successeur qui plus est de qualité : un nommé Jules Mazarin, tout aussi cardinal que lui !! Au moment du décès de Louis 13, il était non seulement premier ministre mais aussi l’amant de la reine. (Pas folle la guêpe, ou plutôt le bourdon !). Du coup, la régente, forte des qualités de son Jules, le garda comme premier ministre.

     

          Le couple Anne et Jules, (‘On’, les mauvaises langues, prétendirent même qu’ils se marièrent en secret, mais ça, ça doit être des ragots ! .. Hein ? … Si si. … Nooooon ? Vous croyez ? Hmmmmmm !). Donc le couple  gouverna pendant les jeunes années du roi soleil …levant. Puis, Jules dirigea la France jusqu’à sa mort en 1661. Pendant cette période, Louis 14 eut la belle vie, c’est le Jules à maman qui se tapa tous les emmerdements du pouvoir. (Mais rassurons nous il aimait ça !). Pendant cette période, il y eut la fronde des nobles que Mazarin avait ‘imprudemment’ taxés, pour financer la guerre de Trente ans.  Evidemment cela n’avait pas plu. Paris fut plusieurs fois encerclée, et ses environs pillés.

     

          Malgré quelques déboires, ce brave Jules Mazarin vint à bout, d’une part, de la guerre de Trente ans. (c’est ce fameux traité de Westphalie, dont je ne savais plus à quoi il avait servi !!... Bonne révision) et, d’autre part, quand même aidé par le roi, de la Fronde par l’arrestation de Condé, le ‘Grand Condé’. (S’il y a un grand Condé, il devait y en avoir un petit. Mais je n’en ai pas trouvé trace !!!). Et d’ailleurs, je me demande si ce n’est pas à cette occasion que Louis 14 fit une apparition remarquée en bottes de chasse au Parlement ? (Nul doute que mes chers lecteurs m’éclaireront à ce sujet).

     

          Il est à noter que, durant cette période, le brave Jules à Maman amassa une fortune colossale, (la plus grosse jamais amassée disent les historiens, mais englobent-ils les responsables politiques d’aujourd’hui ??), fortune évaluée à 35 millions de livres !! … Environ. (Ça en fait un paquet d’euros ! … Et c’est plus que Richelieu c’est dire !).!

     

          Mais, pas ingrat le Julot,  il en a fait profité du monde, et notamment ses nièces. L’une d’elle, Marie Mancini, fut aimée du roi qui aurait bien voulu l’épouser. (Mais Anne et Jules avait d’autres ambitions pour Louis. ... ) Une autre de ses nièces, dont j’ai oublié le nom, épousa un nommé Grimaldi. Elle n’était pas actrice de cinéma, mais c’est bien l’ancêtre d’Albert de Monaco. Je ne sais pas si c’est tonton Jules qui aida le prince Grimaldi à acheter un rocher non loin de Nice, mais c’est là que les jeunes mariés s’établir. (1).

     

          Finalement, le père Jules s’éteignit un jour de 1661. Il avait amené le roi vers l’absolutisme. Il avait recommandé pour lui succéder, Nicolas Fouquet, le surintendant des finances, mais sur son lit de mort, ou presque, il se ravisa et recommanda au roi, un nommé Colbert.

     

     

     

     (1)– A propos, la principauté de Monaco et moi avons un point commun : figurez vous que            la fête nationale de Monaco a été fixée le 19 novembre, jour de mon anniversaire. (La saint             Emil Antic ... en quelque sorte !!). (Mais je précise que je ne fais pas partie de la famille !!)

     

    A suivre …

     

    « Cons's Story : Chapitre 26 !Cons's Story : Chapitre 28 ! »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Avril 2016 à 11:34

    tu fais quasi parti de " la Haute "  he . on avance, on avance dans le temps......je regretterai certainement le jour où tu fermeras " tes mémoires ". il faudra que tu trouves d'autres histoires, invente-les ça ne me gênera pas, au contraire. enfin, tu tiens  quand-même le coup, je pense à Tsitsi " un peu ton " nègre " j'en suis certaine biggrin

    2
    Samedi 16 Avril 2016 à 13:39

    Z'auraient pu faire un effort à Monaco et te nommer ch'sais pas moi... baron ou vicomte ? Ingrats qu'ils sont ! 

    Bon ouikend les zamis

    3
    Samedi 16 Avril 2016 à 13:58

    Toutes ces reines et ces rois étaient des champions de la galipette !

    mais bon il valait mieux exploiter le bon filon...

    Bon samedi.

    4
    bébéturbulent
    Samedi 16 Avril 2016 à 17:04

    je serais curieux de comparer l'ADN de Mazarin et du P'tit Louis,

    on aurait peut-être des surprises, à l'époque, ça n'existait pas, tant mieux.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :