• Cons's Story : Chapitre 15 !

     

    CHAPITRE 15.

     

     

     

                Bon, alors reprenons le cours de l’histoire de nos «guignols».

     

          Nous en étions à Philippe Auguste. (Il ne faut pas le confondre avec Marcel philippeau, qui fut rendu célèbre par son fameux : « Je l’aurai un jour, je l’aurai ! », dans «Palace», une émission de Télé à succès). … Non, Philippe II, 2, et non pas 4 ou 5 comme je l’ai dit par erreur dans un chapitre précédent, (il faut dire la vérité quand on peut), devint roi de France en 1180 et le resta jusqu’à sa mort, (comme tous les rois de France). Mort qui survint en 1223. (Drôlement documenté le gars, hein ?).

     

          Figurez vous que, sur l’injonction du pape de l’époque, un certain Innocent « je ne sais plus quoi », ou plutôt « combien », (attention, Innocent c’est son prénom et pas son qualificatif), donc sur l’injonction de ce pape, notre Philippeau, …(allons bon, voilà que je recommence à le confondre avec Marcel !), Philippe Auguste dût faire sa petite croisade en 1189. Hé oui, en ce temps là, on obéissait au Pape, sinon : excommunication !!. Seulement, il dut partir avec son ennemi intime Richard Cœur de Lion. Et ça, ça n’a pas plu, mais alors pas du tout. Du coup, pendant que Richard était dans la carabistouille devant Jérusalem, Philippe, notre bon roi se fit porter pâle et rembarqua pour le doux royaume de France, laissant planté là le Gars Richard ! … Il avait inventé la rouerie. (gningningningnin !).

     

          Vous imaginez que ça n’a pas plu aux Anglais ! Donc, à son retour, le Richard, il se fâcha tout rouge. Il y eut des mots, des bagarres, et même une guerre. Le Cœur de Lion s’allia avec l’empereur d’Occident, un certain Othon IV. (Ben oui, à l’époque y avait toujours de drôles de noms !).  Les bagarres s’intensifièrent tellement, que je ne m’y retrouve plus. Toujours est-il que Richard mourut à Chalut, dans le sud de la Haute-Vienne, à moins que ce ne soit déjà le nord de la Dordogne. Et puis l’armée française retrouva Othon et ses alliés Anglais, et alors là, on leur a foutu une sacrée raclée à la fameuse bataille de Bouvines en 1214. (1)

     

    … (Tiens, je vais mettre mon « nota-bene » maintenant, ça vous évitera de descendre au bas de la page).

     

     (1). –A propos de bataille, je me demande si, pendant ce temps là, les chinois n’auraient pas déjà inventé la poudre à feu d’artifice que d’aucuns transformerons, connement, en poudre à canon, au lieu de la transformer en poudre de perlinpinpin.

     

    Bon reprenons le cours des évènements.

     

          En dehors des batailles, le Philippe était un chaud lapin. Il répudia sa première femme, (encore un drame de ceinture de chasteté), pendant la croisade. Puis il en épousa 2 ou 3 autres avant de remarier la première !!! (C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe).

     

          Nous sommes au début du 13_ième siècle, et les livres, principalement le petit Larousse illustré, à moins que ce ne soit le petit Robert, (avec mes lunettes noires, je ne vois pas bien la couverture), on apprend que c’est à cette époque que l’on a commencé l’exploitation de la houille. Vous imaginez depuis combien de temps ils nous polluent !!! En attendant, c’est aussi l’invention des gueules noires.

     

         Et puis, comme je l’ai dit, Philippe II Auguste décéda en 1223, et on sacra son fils Louis 8, roi de France. Le pauvre ne vécut pas longtemps, il régna seulement 3 ans. Il faut dire que papa était resté 43 ans sur le trône. … (La constipation peut-être ?) …       N’empêche que pendant ce laps de temps très court, Louis 8ième du nom,  reprit aux Anglais, une partie du sud-ouest, (sauf Toulouse dit le dico), et fit la croisade contre les Albigeois. Encore un coup d’un Innocent. (Décidément, les papes ne portaient pas forcément bien leur nom !)

     

          Loulou 8 avait épousé Blanche de castille, ( la « reine Blanche » dont je me suis laissé dire qu’elle n’était pas commode.) Surtout que son fils, le jeune Louis 9 (on ne change pas une équipe qui gagne, et celui-ci devait jouer avant centre !), n’avait pas tout à fait l’âge requis pour être roi, ce qui fait que la Blanche a été un temps régente. Au bout d’un moment ça s’est gâté, il y eut des conflits familiaux, mais le bon Louis a du se réconcilier avec maman puisque ensemble, ils vinrent dans notre région pour mettre le siège autour de Bellême. Dans la forêt voisine il y a encore le carrefour de la reine Blanche. C’est aujourd’hui le rendez vous des ramasseurs de champignons, dont Tsi-tsi, mon épouse bien aimée, est un des plus beaux fleurons. Mais je m’égare, je m’égare.

     

          Donc Louis 9 reprit les choses en main. Ce fut dans l’ensemble sans doute, un bon roi puisqu’on le béatifia ; en effet on le connaît mieux sous le nom de Saint-Louis. Ça veut dire quelque chose non ? On lui doit l’édification de la Sainte Chapelle ( ?), la Sorbonne (encore debout de nos jours), et les Quinze-Vingts, (ça c’est un hôpital). Il est aussi célèbre pour l’invention de la justice royale qu’il rendait sous un chêne. (C’était plus bucolique, mais était-ce plus juste ? ça dépendait du point de vue des justiciables !!).

     

          A noter que lui aussi il se farcit ses petites croisades, ça ne lui porta pas chance, car s’il revînt de la 7ième (1248), il mourût de la peste à Tunis lors de la 8ième et dernière en 1270. (2) Encore un coup du Pape. Et toutes ces croisades pour rien, on ne reprit jamais le tombeau du Christ. (Vous savez, le « petit gars nommé Jésus »). (3)

     

     

     

    (2). – Les plus fûtés d’entre vous diront : « Dites donc, il manque deux croisades ! ». Et oui, il manque deux croisades, mais pour ces croisades là, la 5ième et la 6ième, mes héros n’y ont pas participé. (Les papes n’allaient tout de même pas faire chier toujours les mêmes gugusses !! non mais sans blague !).

     

    (3). – Voir l’un des chapitres précédents, … je ne sais plus lequel.

     

     

     

          Bon, je me documente, et :

     

    demain,  : LA SUITE.

     

    « Cons's Story : Chapitre 14 !Fantasme, gorre et ... nigme »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Avril 2016 à 12:14

    les + fûtés, les plus fûtés, pas sûr qu'il y en ait de plus fûtés que toi !happy vive Saint Louis, heureusement que tu as parlé de Louis 9, je ne me rappelais que le nom de Saint Louis sous son chène happy y a pas, tu me réapprends l'histoire de France, merci professeur Emil   glasses

    2
    Dimanche 3 Avril 2016 à 12:15

    Faut suivre l'histoire de France,pas facile avec tous ces Louis,Auguste,Philippe Blanche  c'était déjà une sacrée mafia et puis je crois qu'à l'époque il n'y avait pas de primaires......

    Bon dimanche l'Emil.

    3
    Dimanche 3 Avril 2016 à 16:14

    Heureusement que j'ai suivi une émission l'autre jour à la TV, j'ai ainsi pu te suivre, c'était encore tout frais moulu dans mon cerveau Emil ....

    Merci du partage, deux fois valent mieux qu'une et il paraît qu'il faut l'apprendre sept fois ... alors encore du boulot !!yes

    Bon dimanche à toi,

    Amicales bises de Christiane

    4
    Lundi 4 Avril 2016 à 09:37

    Tu démolis tous mes beaux souvenirs, Emil! La Blanche pas blanche, les Louis pas très saints etc..... Enfin, au moins ce n'est pas triste avec toi, c'est plutôt rigolo!

    Bises

    Gigi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :