• Con's Story : Chapitre 7 !

     

    Chapitre 7 : La « Con-Antiquité » : Les Romains. (1 : Fondation de Rome et république)

     

     

     

    La civilisation romaine est étroitement liée avec l’histoire des Gaulois. Je ne m’étendrai pas sur les conneries gauloises, tout a été dit dans les aventures d’Astérix et Obélix. Je me contenterai de citer Ricet Barrier qui, dans les années 50, avait écrit une chanson résumant toute l’histoire gauloise. (Pas les cigarettes). Cela s’appelait : la java des gaulois. (n. b. : cette chanson m’a valu mon surnom de : « gaulois » au lycée dans les années 60).

     

          En voici les paroles :

     

    Poilus, barbus, vêtus de peaux de bête, ils bravaient la tempête.

     

    Tues le, tues la, c’était la loi des gaulois.

     

    Ils prenaient la route pour chasser le mammouth et courir le guilledou.

     

    Ils coupaient le gui, mais, à propos où ? Où coupaient-ils donc le houx ?

     

    La chasse finie, les hommes réunis plongeaient sur la nourriture.

     

    Au petit Chilpéric, qu’était rachitique, on jetait les épluchures.

     

     

     

    Poilu, barbu, le druide à noble tête, arriva pour la quête

     

    Payes pas, planques toi, c’était la loi des gaulois.

     

    Quand ils guerroyaient, même les feuilles tremblaient, les femmes se jetaient à leurs pieds.

     

    Mais un beau matin, un sombre devin leur a prédit : « ça va barder ! »

     

    Tout près des menhirs, la troupe en délire astiqua les fers de lance.

     

    Vercingétorix, un dur, un caïd, étudia la carte de France.

     

     

     

    Bardé, casqué, un jules nommé César, arriva sur son char.

     

    Il leur a dit : « Veni, veni, vidi, vici ! »

     

    On se tira les tifs, on se tapa sur le pif, mais on vit bientôt les légions

     

    Des romains pompettes, qu’aimaient la piquette, se coller dans la vase de Soissons.

     

    « La Gaule manque de bras », dit un chef gaulois, « Il faut retrousser nos manches ! »

     

    Ils firent des maisons, ils firent même des ponts, sauf le samedi et le dimanche.

     

     

     

    Poilus, barbus, on guinchait le samedi au bal sur pilotis.

     

    Flânant, crânant, on causait entre poteaux en regardant les gauloises jouer les « Pompadour ».

     

    Et la Gaule endimanchée chantait à plein gosier en trinquant à l’amour.

     

          Voilà pour les gaulois.

     

     

     

          L’histoire, pour les romains, commence en 753 avant J C (le grand), avec la fondation de Rome. Rome fut fondée par un nommé Romulus. D’où son nom, (malin le gars). Romulus et son frère Rémus,  orphelins de bonne heure, furent élevés par une louve. C’est une louve qui s’était trouvée là par hasard, ça aurait pu être une renarde, mais ce fut une louve. Ces deux lascars grandirent, et comme tous les enfants, ils rivalisèrent, se jalousèrent et finirent par se battre. Un jour Romulus décida de construire une ville. Il délimita sa future ville en traçant un sillon à l’aide d’une charrue, (ce qui était fûté), et en interdit le franchissement à son frère Rémus, ce qui l’était beaucoup moins. En effet ce dernier s’empressa de sauter le sillon pour emmerder le frangin. Romulus alors, ne s’embarrassa  pas, il tua Rémus. (A l’époque, on ne bricolait pas, et c’était l’aîné qui commandait). Non mais sans blague !. (Ce fut la première connerie romaine). Ensuite il construisit sa ville, la baptisa Rome, et l’Histoire de Rome commença. (Les conneries s’enchaînèrent aussi !).

     

          La connerie romaine suivante, fut probablement l’invention du kidnapping ; et là encore Romulus et ses copains ne bricolèrent pas. Il n’avaient pas assez de femmes pour devenir rapidement plus nombreux, alors ils enlevèrent les femmes et les enfants de leurs voisins :les Sabins. Cet épisode de l’histoire romaine est connu sous le nom d’ « enlèvement des sabines ». (Il a été photographié par un peintre célèbre, … mais pas contemporain.)

     

         Plus tard, comme Athènes avec Sparte en Grèce, Rome eut un différent avec une autre ville : Albe. Mais pour une fois, les belligérants firent preuve d’une certaine intelligence, puisque, au lieu de se massacrer joyeusement, ils décidèrent de confier le sort de la domination à un duel entre 6 de leurs meilleurs soldats. Rome choisit les 3 frères Horace, et Albe les 3 frères Curiace. (Hé oui ! C’était leur nom, et ils étaient coriaces, c’est pas Horace qui me démentira !). On mit donc les combattants face à face dans un champ entre les deux armées, et on donna le signal. Pas d’arbitre, tous les coups furent permis, et cela devait se terminer par la mort de tous les héros de l’une ou l’autre ville. (ça sent le roussis).

     

    Je vous raconte : Au premier choc, Rome perdit 2 Horace, et le troisième était indemne. Coté Albe, on compta 3 blessés, plus ou moins gravement. A la mi-temps, Albe mène 3 vivants à 1. C’est là qu’Horace, le survivant intact des trois romains, inventa la fourberie ou la ruse (selon que l’on est romain ou albin). Il prit la fuite ! Sous les injures de ses supporters, et sous les sifflets des supporters adverses. Mais cette tactique s’avéra  payante, puisqu’elle permit de séparer les Curiace. En effet ceux-ci s’élancèrent derrière le fuyard, mais plus ou moins vite en fonction de leurs blessures. (Vous voyez le topo. Ayant courut suffisamment longtemps, il se retourna pour faire front contre le premier Curiace qui se présenta. Comme il était blessé, Horace n’eut pas trop de mal à le faire passer de vie à trépas. Puis il attendit le suivant et lui fit subir le même sort, et pareil pour le troisième. Finalement Rome gagna le combat 1 vivant à zéro ! (Comme l’O M contre le Milan A C en 1993 !).

     

          Après cela, Horace fut fêté dignement par Rome, mais pas par sa sœur Camille qui était amoureuse de l’un des Curiace. Sous les injures de sa sœur, il péta les plombs, et inventa illico presto le « sorricide ». (Ou l’art d’assassiner sa sœur). Rome ne lui en tînt pas rigueur, on ne le condamna pas, ce qui fut une parodie d’équité pour un type qui avait tué 4 personnes dans la même journée. (Je vous ai dit que les romains ne bricolaient pas !!).

     

          Puis Rome inventa la république (en latin la « res publica ») (pas la raie publique comme le sous entendent les mauvaises langues ignares). Ce fut une période assez calme pendant laquelle la connerie humaine sembla faire une pause. (ça ne durera pas ! faites leur confiance).

     

          C’est à ce moment là que peut-être ils inventèrent la société de classe avec les Patriciens et les Plébéiens. Après de « loyaux » combats politiques (pfittt), tout le monde fut représenté dans les diverses assemblées romaines.

     

     

     

          Il me revient, tout soudain, une anecdote dont je ne sais si elle se passe à ce moment là, mais je vais vous la narrer. Un chef gaulois, réussit à envahir la campagne romaine, il atteignit (avec ses « barbares ») la Ville, avec un grand « V », (« Urbs » en latin), et, par une nuit sans lune  au moment d’investir le sénat romain situé sur la colline du Capitole, un troupeau de ces « foutues » oies, se mit à gueuler, réveillant les sentinelles qui alertèrent l’armée, et ils repoussèrent les envahisseurs ! (Satanées oies, elles ont changé le cours de l’histoire ! Ah si Hyacinthe Hennin, (dit :H5 N1),avait été là … ! La face du monde en fût changée).

     

          La république romaine fut en guerre contre Carthage, une cité africaine qui eut l’outrecuidance de s’attaquer aux gentils romains. Ce furent les guerres puniques, il y en eut trois. (La première, la deuxième et la troisième. C’est con, hein ?). C’est pendant l’une d’elles qu’un carthaginois nommé Hannibal inventa le franchissement des Alpes par des éléphants. Alors ça c’est fort. Il réussit à défaire les légions romaines, mais ce c.. la, s’arrêta à Capoue pour y goûter les délices. (c’est l’invention des « délices de Capoue », une connerie bien sympathique). Pendant ce temps là les romains ne chômaient pas, et s’étant regroupés ils repoussèrent l’envahisseur. Après cette histoire, Cicéron, (il n’avait pas de prénom, contrairement à son « fillot » Henri, mais oui, Henri Poincaré qui fut président de la république française.), donc, Cicéron, un sénateur romain déclara devant le grand conseil des sénateurs réunis en assemblée extraordinaire : « Carthago delenda est ! ». Ce qui en bon français signifie à peu près : « il faut détruire Carthage ». Ce qui fut fait. (Les romains ne bricolaient pas, comme je l’ai déjà dit).

     

          La république romaine dura encore quelques temps, jusqu’à ce que un Jules nommé César … Mais cela est une autre histoire …

     

     

     

     

     à suivre ...

    « Con's Story: Chapitre 6 6 !Cons's Story : Chapitre 8 ! »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Mars 2016 à 11:50

    J'ai adoré la chanson sur les gaulois que je n'ai jamais entendu, j'aurais bien voulu connaître sa mélodie.....

    Et dire que l'on trouve encore les traces de cette vieille civilisation romaine...

    Bonne journée.

      • Jeudi 24 Mars 2016 à 17:29

        Pour écouter la chanson chercher sur Google : ricet Barriet la java des gaulois !

    2
    bébéturbulent
    Jeudi 24 Mars 2016 à 15:11

    moi aussi je connais un très grand sorricide,

    il s'appelle Néocide

    3
    Jeudi 24 Mars 2016 à 16:41

    Y a donc pas que les gaulois mais aussi les romains qui étaient fous... 

    4
    Vendredi 25 Mars 2016 à 07:03

    C'était le bordel en Gaule à cette époque, en fin de compte les Romains étaient mieux organisés

    Amicalement

    Claude

    5
    Vendredi 25 Mars 2016 à 07:17

    J'avais tant aimé l'histoire de Romulus et Remus nourris par une louve! Les légendes, il n'y a rien de mieux pour faire marcher l'imagination!

    Toi, tu t'y entends pour remettre à leur place les faits peu glorieux de nos romains!

    J'aime tes histoires de l'histoire!

    Bises

    Gigi

    6
    Vendredi 25 Mars 2016 à 18:31

    que de morts en ce temps-là !........ça n'a pas changé depuis.sauf qu'avec toi on en rit, pas les morts d'aujourd'hui. qui sait si Ha N1 n'existait pas à l'époque ? tu devrais te documenter, y a que toi qui peut le dire mdr

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :