• A la plage, ... en principe !

     

    « Vous avez vu ça Lucette ? Je flotte !

     

    « Ah ben ça Ginette, ça n’a rien d’étonnant.

     

    « Comment ça ? Je vous ai dit que je savais pas nager !

     

    « Oui Ginette, mais coté flottaison, vous êtes bien équipée.

     

    « Qu’est ce à dire ?

     

    « Ben,  eueueuh, … vous avez vos bouées tiens.

     

    « Comment ça mes bouées ? J’en ai qu’une !

     

    « Oui Ginette, mais c’est pas votre petit canard tout seul qui vous permet de rester à la surface.

     

    « Ah bon ? Et alors, comment se fait-ce ?

     

    « Ben je dirais que eueueuh, comment dire, … en plus de vos flotteurs naturels, vous avez une surface et un volume qui permet au principe d’Archimède de vous maintenir à la surface de l’eau, surtout quand elle est salée.

     

    « Qu’est ce que c’est que ce charabia ? Qui c’est cet Archie Maide  dont au sujet duquel vous causez ?

     

    « Archimède en un seul mot Ginette. Archi,…

     

    « En un seul mot ou en deux, racontez moi ça bougre de Lucette phasmatique !

     

    « Je disais donc, qu’Archimède était une sorte de vieux physicien grec qui découvrit un jour en prenant son bain, un principe qui fait qu’on peut flotter dans l’eau.

     

    « C’est quoi encore ce charabia Lucette. Quittez vos grands airs d’ancienne institutrice, et narrez moi ça de façon claire si possible !

     

    « Et bien c’est simple Ginette, le principe d’Archimède dit que tout corps plongé dans un liquide reçoit une poussée, …

     

    « Rien du tout Lucette, il reçoit rien du tout ! Tout le monde sait que tout ce qui est plongé dans un liquide se contente d’en ressortir mouillé ! Pas besoin de sortir de Polytechnique pour savoir ça !

     

    « Oui bien sûr Ginette, mais ça n’explique pas pourquoi vous flottez sur l’eau.

     

    « Ah ? … Hmmm ! Effectivement Lucette, vous avez raison. Alors quoi ?

     

    « Vous le sauriez déjà si vous ne m’interrompiez pas tout le temps !

     

    « Okay Lucette, racontez votre salade, je suis tout ouïe, je me tais.

     

    « Aaaaah ! enfin les vacances !

     

    « LUCEEETTE !!!

     

    « Oui. Donc je disais que tout corps, y compris le vôtre Ginette, donc tout corps plongé dans un liquide, …

     

    « Vous voulez dire même dans le pinard ?

     

    « Oui Ginette, même dans le vin. Donc tout corps plongé dans un liquide reçoit une poussée verticale de bas en haut égale au poids du volume d’eau déplacé. Vous voyez ?

     

    « Trouble Lucette, je vois trouble.

     

    « C’est pourtant simple Ginette. Quand vous entrez dans l’eau, vous faites monter le niveau de la mer, et, …

     

    « Dites Lucette, vous éxagérez pas un peu là ? J’ai claqué le beignet à des gens qui m’avaient moins manqué de respect vous savez !

     

    « Ginette, ce n’est pas un manque de respect, c’est une réalité. Moi-même, quand je me plonge dans la mer, j’en fais monter le niveau.

     

    « Ouais, et  d’une façon ridicule ma pauvre Lucette.

     

    « Peu importe Ginette. N’empêche, en entrant dans l’eau, notre corps fait monter le niveau de l’eau, c'est-à-dire qu’on déplace un certain volume d’eau. Vous suivez ?

     

    « Pas à pas Lucette, mais n’allez pas ousque j’ai pas pied. Alors ?

     

    « Et bien alors Ginette, ce volume d’eau déplacé, il pèse un certain poids, d’accord ?

     

    « Si vous le dites.

     

    « Et bien ce poids correspond à une force qui a tendance à faire remonter  le corps qui a déplacé le volume d’eau. Voilà.

     

    « Ah ? Et alors ?

     

    « Ben alors c’est tout Ginette. Vous flottez.

     

    « Je peux oter ma bouée ?

     

    « En gros, c’est ça Ginette.

     

    « Luceeette, je ne suis pas grosse ! Un peu enveloppée peut-être, mais pas grosse !

     

    « Oui oui Ginette, mais ça vous permet de mieux flotter que moi.

     

    « Bah ! Pas étonnant quand on n’a que la peau et les os ! Ma pauvre Lucette, faites attention de ne pas vous noyer.

     

    « Ooooh ! Vous en faites pas pour moi, je sais nager.

     

    « N’empêche Lucette, faites gaffe quand même. A votre âge, on peut être atteinte de la  halle à Eric.

     

    « Eric ? Eric qui ?

     

    « Zeymour !! La maladie de la halle à Zeymour !

     

    « !!! … ??? … !!! … Ginette, vous m’étonnerez toujours !

     

    « En boîte !Au ... secours !! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Juin 2016 à 09:42

    Terrible maladie en effet,il vaut mieux subir les pressions ... d'Archimède...

    Je te souhaite une excellente semaine.

    2
    Lundi 20 Juin 2016 à 10:16

    Elle en met du temps à comprendre les allusions de sa brindille de copine!

    Mais Emil, là, tu pousses!

    J'ai jamais vu flotter les grosses dames .......ou les messieurs trop gras!

    Enfin, l'essentiel c'est qu'elles nous font bien rire, tes deux commères!

    Bises

    Gigi

    3
    Lundi 20 Juin 2016 à 11:18

    "Toute Ginette entrant dans l'eau fait monter le niveau de la mer"... c'est le théorème d'Emil Antic...

    4
    Lundi 20 Juin 2016 à 11:40

    hooooooooo le mite des femmes maigres en plein dedans

    et si on veut etre grosse et faire déborder la mer

    sans complexe je m 'éclate ses deux nanas pti bisous amis

    5
    Lundi 20 Juin 2016 à 14:18

    Ah!  si Archimède entendait nos commères ! mdr. Tâche de les ramener avant qu'elles ne se noient, j'ai pas trop confiance happy

    6
    bébéturbulent
    Lundi 20 Juin 2016 à 16:14

    alors pourquoi y a-t-il des noyades puisqu'on devrait reste à la surface au lieu de couler à pic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :